Andalusian-Soul-Cordoba

 

CORDOUE

 

LA VILLE DES TROIS CULTURES

Plaza de Capuchinos, Córdoba

Cordoue a été déclarée site du patrimoine mondial en 1994. L'importance universelle de ses biens historiques, a fait que l’UNESCO étende le titre de patrimoine mondial donné à la mosquée-cathédrale (1984), à la zone urbaine qui l'entoure. En outre La Fiesta des Patios a été désignée patrimoine culturel immatériel en 2012.

VOYAGE DANS LE TEMPS. Cordoue reflète l'importance des puissantes civilisations qui y ont habité. Romains, musulmans, juifs et chrétiens ont laissé une empreinte profonde dans le patrimoine, la culture, les coutumes et les traditions de la ville.

En dépit des difficultés occasionnelles entre ses habitants, Cordoue, La Ville de trois cultures, savait à bon escient enterrer les différences et créer ainsi une situation idyllique pour le développement des arts et des sciences. Le point culminant de cette rencontre interculturelle et religieuse se situe entre les années 936 et 1031, coïncidant avec le moment de plus grande splendeur du Califat. L'entente entre les trois cultures convertit la capitale et certaines zones de la province en foyers incontestables de la connaissance.

CORDOUE ROMAINE. Sa fondation, en tant que ville à la moitié du II siècle av. JC, est due au préteur Marcus Claudius Marcellus. Elle est rapidement considérée comme capitale de l'Hispanie Ultérieure. Cette terre donne également à la Rome Impériale des écrivains et des philosophes de l’envergure de Sénèque, la personne la plus importante de la Cordoue hispano-romaine, et de son neveu Lucain.

Patios de Córdoba
Torre de la Mezquita Catedral de Córdoba

CORDOUE MUSULMANE. Après la victoire sur les Wisigoths en 711, les musulmans prennent possession de Cordoue et la convertissent peu de temps après en capitale d'une nouvelle province du monde islamique qui sera appelé AI · Andalus. La grandeur culminante de Cordoue sous les Musulmans arrive sous Abd al-Rahman III, qui en 929 y établit un Califat indépendant de Damas, faisant de Cordoue la ville la plus florissante, la plus cultivée et la plus peuplée d’Europe.

CORDOUE JUIVE. Après la conquête chrétienne de Cordoue par Ferdinand III en 1236, celui-ci promulgue un acte qui donne le même traitement aux Chrétiens, aux Musulmans et aux Juifs. La coexistence est pacifique jusqu'à la fin du XIII siècle. L'Inquisition, créée sous le règne des Rois Catholiques à la fin du XV siècle, persécute les juifs convertis. Finalement, en 1492 les Rois décrètent l'expulsion des Juifs.

CORDOUE CHRÉTIENNE. L'arrivée du XIII siècle annonce la fin de l’affrontement avec la communauté musulmane. Fernando III prend la capitale d’un califat désintégré en 1236. Des règnes successifs nous conduisent à l’époque actuelle : Cordoue des Habsbourg (1516-1700), Cordoue des Bourbons (1700-1900) et Cordoue du XXe siècle (1900-2000).

CORDOUE CONTEMPORAINE. Depuis le milieu du XX siècle, Cordoue connait une importante ascension économique, sociale et culturelle basée sur la création de l'Université, l'amélioration des infrastructures de transport (avec en tête le train à grande vitesse) et la déclaration du patrimoine mondial, devenant ainsi une référence du tourisme international.

Festival de Música Sefardí